Viagogo a été entendu devant une cour de justice australienne dans le cadre d’un procès intenté par la Commission de Concurrence et des Consommateurs, pour pratiques trompeuses.

Pour sa défense, Viagogo pointe du doigt les inconsistances des preuves des plaintifs, et a même demandé si les personnes qui avaient porté plainte contre Viagogo avait fait attention à protéger leurs propres intérêts. En effet, une jurisprudence existe en Australie : si les lois permettent de protéger les consommateturs, ces derniers doivent être en mesure protéger leurs propres intérêts au moment de l’achat d’un bien, quel qu’il soit.

Pour que cet argument soit pris en compte, il convient alors de se demander dans quelle mesure les consommateurs peuvent protéger leurs intérêts : les plaintifs ont acheté des billets via Viagogo en cherchant des places de concert sur Google. Pour Viagogo, il s’agit de personnes « qui recherchent des billets en particulier, voient une publicité pour un nom dont ils n’ont jamais entendu parler, et ils n’y font pas attention. Aucune vérification de base n’a été effectuée. Aucun d’entre eux n’a cliqué sur l’onglet « A propos ». Pour nous, ces clients n’ont pris aucune précaution raisonnable, et sont particulièrement négligents. »

Reste à voir si cette défense suffira pour convaincre la cour…

Source : Complete Music Update