Emmanuel, un père de famille qui souhaitait offrir une place de spectacle à sa fille, Fanny, en fauteuil roulant, s’est vu imposer le tarif le plus cher. L’homme a porté plainte pour discrimination. Mais aussi pour injure…

Un tas de fois, et dans toute la région. Emmanuel Delbergue a accompagné sa fille Fanny à des dizaines de spectacles et de concerts. Rien de spécial, si ce n’est une belle relation père-fille et des moments partagés. Mais un signe particulier pour Fanny : la jeune femme, 30 ans, se déplace et assiste aux spectacles et concerts en fauteuil roulant. « Et ça n’a jamais posé de problème, ni au Zénith, ni au Sébasto, ni ailleurs. » Sauf cette fois.

Le 3 janvier, Emmanuel souhaite réserver deux places, dont une dite « PMR » (personne à mobilité réduite), pour le spectacle de la troupe de danseurs D’pendanse, programmé par Divan production au Sébastopol, salle louée pour l’occasion, la précision est importante. « Avec le Sébastopol, ça s’est toujours très bien passé, dit Fanny, je ne veux pas qu’on fasse l’amalgame : l’équipe est très gentille, ils m’ont toujours facilité les choses. » Lire la suite >

Source : La Voix du Nord