Selon une étude de Pollstar, 2018 est une très belle année pour l’industrie du live dans le monde.

Ainsi, plus de 152,1 millions de billets ont été vendus sur la seule année 2018, pour un montant dépassant les 10,4 milliards de dollars. Ces chiffres importants s’expliquent notamment par des tournées extrêmement rentables. Ed Sheeran a mené la danse, avec sa tournée Divide qui a généré 432 millions de dollars, suivi de près par Taylor Swift qui a généré 345 millions de dollars de revenus.

Le président de Live Nation a également noté dans un mail à Pollstar, que 2018 devrait pêtre une nouvelle année record, avec 90 millions de billets vendus, pour 33 000 concerts à travers le monde.

Selon Marc Geiger de Head of Music, cette année des records fait partie d’une tendance à long terme : via la révolution numérique, et l’accès croissant de la population à la musique, l’attrait du live ne peut être qu’en hausse. « L’industrie du live va se développer massivement pendant les 10 à 15 prochaines années, et augmenter tous les ans. »

Cependant, cette année reste marquée par les problématiques liées à la billetterie : contrats exclusifs aux Etats-Unis, situation de monopole, réglementation de la revente, utilisation de bots… Les promoteurs doivent jongler sur le prix des billets : comment rester accessible pour les fans, tout en rémunérant l’artiste, comment ne pas se faire spoiler par le marché secondaire…

Les chiffres financiers des gros acteurs de la billetterie internationale seront bientôt dévoilés, pour confirmer ces argumentaires.

Source : Pollstar