A l’occasion de l’examen pour avis du projet de budget 2019 du Ministère de la Culture, la députée Brigitte Kuster a étudié les moyens financiers des musées nationaux, pour accroître leurs ressources propres.

Dans les musées nationaux sous statut d’établissement public le taux d’auto-financement atteint en moyenne 50%. Le mécénat et la valorisation des lieux (concessions et locations d’espaces) sont des moyens de diversification de revenus pour ces espaces.

La billetterie représente également deux tiers des ressources des musées nationaux, mais peut être réduit par des politiques de gratuité ou des tarifs réduits : ainsi, les entrées gratuites ont représenté 35% de la fréquentation totale des lieux.

La députée s’interroge alors sur ces dispositifs de gratuité : ils doivent être adaptés selon les musées et leur caractère touristique. Par ailleurs, elle s’interroge également sur la pertinence de la gratuité des premiers dimanches du mois, une aubaine pour les touristes étrangers, et un manque à gagner pour les musées.

Pourrait-on bientôt voir supprimer la gratuité des premiers dimanches dans les musées ? Ou seulement pour les touristes étrangers ? Fini le Louvre gratuit pour les moins de 26 ans, les demandeurs d’emplois ou personnes en situation de handicap ?

Vous avez un avis sur la question ? Faîtes-le nous savoir !