Une action collective a été lancée contre Eventbrite, la maison mère de Ticketfly, pour « procédures de cybersécurité laxistes ».

En mai dernier, Ticketfly était victime d’une cyberattaque : la billetterie a été inaccessible pendant plusieurs jours et les données personnes de plusieurs millions de clients finaux auraient été rendues publiques.

La plaignante, Shanice Kloss accuse Ticketfly de fraude, de pratiques trompeuses, de violation de contrat, de négligence quant à la sécurité de son site web, et de réponse inadéquate. « L’accusé a non seulement failli à protéger les données identifiables de la plaignante et d’autres clients, mais à les informer de la violation de leurs données de manière raisonnable et sans retard. »

La plaignante demande des dommages et intérêts, une obligation de fournir des services de monitoring pour les clients affectés, ainsi que l’amélioration de leur protocole de sécurité.