Dimanche dernier, le député MoDem de Meurthe-et-Moselle Laurent Garcia a accompli une tâche réservée aux élus : déposer une gerbe de fleur dans sa circonscription en hommage aux soldats morts de la guerre d’Indochine.

Parce que les politiques sont ultra-connectés, le député a envoyé un tweet à propos de cette cérémonie. Mais au lieu d’écrire #Indochine, Laurent Garcia a mentionné le groupe Indochine sur le réseau social.

Un malheureux ricochet sur le clavier sans relecture ou un moyen de faire le buzz ? Alors que plusieurs twittos ont fait remarqué l’erreur au député, celui-ci a surenchéri.  

Selon les explications de Laurent Garcia, cette « erreur » était tout à fait volontaire… On peut tout de même se permettre douter quelque peu : Indochine est un groupe suffisamment connu pour ne pas avoir besoin de la pub d’un élu local, qui compte moins de 1000 abonnés sur Twitter. Et on ne parle pas même de la morale : même les grands fans de musique et les amoureux du buzz reconnaîtront que cette petite bourde est d’assez mauvais goût, alors qu’il s’agit de rendre hommage à des soldats décédés dans l’exercice de leur fonction. Communication innovante et décalée, oui. Communication maladroite, non.