Le gouvernement britannique va ajouter une nouvelle provision au Digital Economy Act et va interdire l’utilisation de bots pour acheter des billets. Toute personne qui aura recours à ces dispositifs sera passible d’une amende illimitée. Cette loi devrait être appliquée dès le mois d’avril prochain.

Le ministère du numérique, Matt Hancock, a déclaré : « Nous sommes déterminés à faire en sorte que 2018 soit l’année où les fans pourront aller voir leur artistes ou équipes préférés à un prix raisonnable. Nous allons faire en sorte d’arrêter que les revendeurs qui utilisent la technologie pour acheter un grand nombre de billets et les revendre à des prix très haut. Notre travail, combiné aux efforts de l’industrie, contribuera à rendre le marché plus transparent. »

Dans une interview accordée au NME, Matt Hancock a également déclaré que ce projet de loi faisait partie d’un plan plus large. Un rapport doit également être publié, après une enquête au sein des plateformes de billetterie qui opèrent à la fois sur le marché primaire et le marché secondaire. L’idée d’interdire la revente au-delà de la valeur faciale du billet a déjà été pensée, mais Matt Hancock parle d’abord d’une restructuration du marché de la billetterie britannique. A suivre…