Pour débusquer les faux tickets et assécher le marché noir, le ministère de l’Intérieur a lancé une vague d’arrestations contre plusieurs personnes. Dans son viseur également les slogans exhibés dans les stades.

Après le nombre incalculable de faux tickets écoulés lors des matchs du WAC et du Raja au complexe Mohammed V, le ministère de l’Intérieur a procédé à plusieurs arrestations et envoyé une circulaire à tous ces services pour mener la vie dure aux fabricants de faux billets, indique Al Akhbar dans son édition du 12 avril. Le quotidien indique que plus de 200 personnes ont été interdites d’accès au complexe Mohammed V lors des rencontres qui y ont eu lieu depuis son ouverture le 3 avril. En cause, les portes électroniques n’ont pas pu s’ouvrir en raison des faux tickets que le système de ces portes n’a pas pu lire, mettant en doute l’efficacité de ces nouvelles installations du stade.

Selon Al Akhbar, la police a procédé à l’arrestation d’un des principaux fabricants de ces faux billets, alors que les supporters ont tabassé une personne soupçonnée d’écouler ces billets et flouer ainsi les personnes qui ont pourtant déboursé jusqu’au triple du prix affiché sur ces tickets. Lire la suite >

Source : le360.ma