Avec le développement des achats en ligne et une demande de plus en plus forte pour des concerts de célébrités ou de spectacles très populaires, la croissance du marché noir est devenue endémique en Europe. Pour mieux comprendre ce problème et les solutions qui peuvent y être apportées, nous avons interviewé Aline Renet, Responsable de la communication et des relations institutionnelles au PRODISS (Union du spectacle musical et de variété en France).

Une enquête de France 2 sur le marché noir

Selon Mme Renet, le marché noir n’est plus uniquement l’apanage des revendeurs à la sauvette mais également de sites qui se présentent comme des bourses d’échanges, mais qui n’en sont pas. Le développement du commerce en ligne et d’Internet a conduit certaines de ces entreprises à développer et à utiliser des logiciels et des robots (article en anglais) capables de détecter la mise en vente de billets de spectacles et d’en acheter plusieurs. Ces sites remettent ensuite en vente ces billets à un prix bien plus élevé, via l’application de frais divers. Lire la suite >

Source : culture-communication.fr