La Premier League britannique publie une étude sur sa billetterie de la saison 2018-2019 : un effort d’audit interne et également une publication à visée marketing, pour déconstruire les mythes de matchs de foot non accessibles et attirer de nouveaux publics.

En moyenne, un billet de match est vendu 31£ : 26% des supporters dépensent jusqu’à 20£ par match, quand plus de la moitié achètent des billets à un prix entre 20 et 40£, notamment les abonnés. Seuls 3% des spectateurs payent plus de 60£ pour assister à un match.

Comparé à la saison dernière où le prix du billet était fixé à maximum 30£ par match, plus d’un quart des billets sont aujourd’hui vendus en deça de ce prix.

« L’effort des clubs et la loyauté des supporters ont conduit à record de fréquentation des matchs de la Premier League avec 96% des sièges remplis pendant quatre saisons consécutives. […] Plus de la moitié des supporters des clubs de Premier League paient 30£ ou moins par match, alors que les billets les plus chers, souvent mis en avant, ne représentent qu’un faible pourcentage de ce qui est disponible. », a déclaré Richard Scudamore, président de la Premier League.

Source : The Ticketing Business