La semaine dernière s’est tenu un séminaire de la Ligue Professionnelle de Football et de la ligue Nationale de Rugby, pendant laquelle une étude sur les enceintes sportives connectées, réalisé par Olbia Conseil et Advise Consulting sur la connectivité des enceintes sportives pour le compte de la FFF, la LFP, la LNR, la Ligue Nationale de Basket, la Ligue Nationale de Handball, l’Association Nationale des Ligues de Sport Professionnel et le Ministère des Sports.

Cette étude a pour vocation de conquérir les nouveaux publics connectés, de transformer l’expérience spectateur et de créer un nouveau modèle économique, « en cherchant à définir de manière concrète l’enceinte sportive connectée de demain et les principaux éléments de son programme fonctionnel. »

Ces enceintes connectées remplissent plusieurs critères comme la couverture wifi et la création d’une application dédiée, la venue et la sortie de l’enceinte avec des offres de transports couplées au billet par exemple, le service aux fans et aux partenaires pendant l’événement avec des offres ciblées et une visibilité développé, de nouvelles expériences interactives et immersives pour les spectateurs avant, pendant et après l’événement, et enfin la gestion de l’enceinte et sa sécurité avec de l’optimisation de flux notamment.

Ainsi, les enceintes connectées vont permettre de développer le futur modèle économique des stades et des clubs. Aujourd’hui, les clubs français ne génèrent que 15% de leur budget grâce aux revenus jour de match, contre une moyenne de 25% en Europe. De même, ces enceintes connectées permettront de créer un nouveau partenariat entre les acteurs sportifs et les financeurs sportifs.

Vous pouvez lire l’intégralité de l’étude ici.