La Fédération Romande des Consommateurs fait campagne pour sensibiliser les consommateurs lors de leurs achats de billets en ligne.

Après avoir reçu plusieurs plaintes, la Fédération déconseillent aux internautes de cliquer sur les premiers liens des résultats de moteurs de recherche, qui renvoient vers des sites de billetterie secondaire.

Elle donne également quelques conseils pour détecter une pure arnaque (places assises dans un festival open air, billet enfant pour un adulte, etc.) ou des billets revendus de manière illégale (prix doublé voire triplé, non choix des places, fan zone inverse, etc.) et délivre des conseils de bon sens pour éviter aux consommateurs de se retrouver floués.

Cette campagne de sensibilisation a été réalisée avec le soutien d’associations de producteurs, de festivals ou de lieux et de solution de billetterie comme SecuTix, Weezevent, StarTicket, Fnac ou TicketCorner.

La Fédération appelle également aux témoignages, afin de nourrir son dossier dans le cadre de la procédure pénale engagée contre Viagogo en octobre 2017. La Fédération Romande des Consommateurs souhaite aboutir à une condamnation pour concurrence déloyale contre le site de revente, qui se « fait passer pour le site officiel d’une manifestation », et « presse le client à acheter, lui faisant croire que le stock de billets disponibles est presque épuisé. »

Le Secrétariat d’Etat à l’économie suisse également déposé plainte contre Viagogo, afin que la société « indique clairement et systématiquement […] le prix final des billets » et cesse d’exercer « une pression artificielle sur les personnes intéressées et d’utiliser certaines expressions trompeuses comme petits prix, pas de file d’attente, etc. »

Viagogo n’en a pas fini de ses déboires judiciaires, elle est désormais attaquée dans son pays de résidence…