L’Etat de l’Australie-Méridionale devrait faire passer une nouvelle loi avant la fin de l’année contre la billetterie secondaire.

Ainsi, les revendeurs pourraient être sanctionnées d’une amende pouvant aller jusqu’à 12 650 euros, et même jusqu’à 63 250 euros pour les sites qui « font de la publicité pour la revente de billets. » Par ailleurs, les particuliers qui souhaitent revendre leurs billets à un prix au-delà de 110% de leur valeur faciale pourrait récolter une amende pouvant aller jusqu’à 347 euros.

Pour pouvoir mettre en application cette nouvelle législation, l’Etat prévoit également de créer de nouveaux emplois, afin de monitorer les annonces et de mettre à jour les tentatives de reventes illégales.