Associer un identifiant numérique unique, confidentiel, mais traçable en toute transparence dès la vente du ticket : voilà comment la blockchain pourrait apporter une réponse pratique au problème de plus en plus sensible de la revente de billets au marché noir d’après Blocs, le média de la blockchain.

[…]

Rendre impossible les faux

Aujourd’hui, de nombreuses start-up exploitent la technologie blockchain pour résoudre tous ces problèmes. Aventus, TicketChain ou BitTicket développent des services pour encadrer le marché secondaire et rendre impossible la revente de faux, en associant un identifiant digital unique, confidentiel mais traçable en toute transparence.

Concrètement, lorsque j’achète une place en ligne, un contrat intelligent — inscrit dans la blockchain — enregistre l’identifiant du billet et les conditions d’utilisation sur mon portefeuille virtuel : j’en suis le seul propriétaire. Mon paiement est réalisé en euros, ou par l’intermédiaire d’une monnaie digitale compatible. En cas d’imprévu, je pourrais revendre mon billet, mais seulement si mon prix de vente respecte la limite autorisée par l’organisateur dans les conditions d’utilisation. Lire la suite >

Source : usbeketrica