En mai dernier, Live Nation annonçait avoir se lancer dans la technologie de reconnaissance faciale pour le contrôle d’accès de ses événements. Une nouvelle qui fait grand bruit dans le contexte actuel, où de grandes entreprises de la tech sont impliquées dans des affaires d’éthique concernant les données personnelles et que le public est de plus en plus sensibilisé à cette question.

Récemment, le chanteur de country américain Dierks Bentley s’est complètement opposé à l’utilisation de cette technologie. « Personnellement, je ne voudrais pas donner ces informations lorsque je me rends à un concert. Donnez-moi juste un billet et laissez-moi passer un bon moment. » Selon lui, donner ce type d’informations à Ticketmaster pourrait mener à des dérives. « Si vous allez à Home Depot, ils pourront se dire « Il est dans l’allée 7 à la recherche de stores ». Nous avons acheté ce système de reconnaissance faciale et obtenu toutes les informations auprès de Ticketmaster pour un milliard de dollars, et désormais, nous pouvons vous suivre n’importe où. »

Lire l’article complet sur TicketNews