Agi-Son dévoile son étude sur les pratiques du public des salles de concerts en France, réalisée avec l’agence SoCo, sur les spectateurs de salles de musiques actuelles de moyenne jauge en France.

Premiers enseignements : l’âge moyen des spectateurs est 36 ans, et les employés et cadres et professions intellectuelles supérieures, représentent plus de la moitié du public.

En termes de genre musical, plus de 75% apprécient le rock (un des genres les plus représentations dans les salles de moyenne jauge) loin devant l’électro (46%) et la pop/variété (45%). Cependant, chez les plus jeunes, la tendance s’inverse, avec de l’électro et du hip hop en préférence.

Les salles de moyenne jauge sont les plus fréquentées, sans surprise. Les petits clubs et les cafés concerts sont également très fréquentés (89%), devant les festivals (85%). En revanche, les répondants de cette enquête se rendent moins dans les salles de grande capacité (65%), et encore moins dans les boîtes de nuits (32%). Une fréquentation qui peut notamment s’expliquer par les prix des billets, souvent moins chers dans des petites salles, et également par les genres musicaux. Les amateurs de métal fréquentent majoritairement des petits lieux, tandis que les amateurs d’électro ou de Hip-Hop sont plus nombreux dans les boîtes de nuit.

Cette étude s’attarde également sur les risques de troubles auditifs que peuvent connaître les spectateurs de salles de musiques actuelles. 8 spectateurs sur 10 ont déjà eu un acouphène, mais la tendance va de plus en plus à la protection auditive, notamment grâce aux campagnes de sensibilisation.

Vous pouvez consulter l’intégralité de l’étude ici.