La billetterie blockchain continue (encore) de faire des émules un peu partout dans le monde. Après une tour d’horizon des dernières nouveautés en avril dernier, voici les derniers informations (non exhaustives) à retenir dans ce secteur aujourd’hui.

Slate Entertainement Group a récemment lancé sa plateforme de billetterie blockchain Slatix, qui permet de fournir des billets sans frais additionnels. Les utilisateurs de la plateforme pourront également découvrir des événements grâce à un système de vote et de reviews. Enfin, Slatix a mis en place un programme de fidélisation qui offre des remises sur des billets. La plateforme a déjà collaboré avec le Festival International de Film Fantastic de Catalogne en Espagne : une première pour l’industrie cinématographique. Slatix sera également présent lors du festival afin de présenter sa solution, qui peut être adaptée à toutes les plateformes de distribution de contenu.

Blockparty a également lancé son service de billetterie blockchain, capable de contrer les bots et d’éviter la vente de billets frauduleux. Blockparty espère donner une nouvelle forme à l’industrie de la billetterie en améliorant l’expérience d’achat, en éliminant l’exploitation des revendeurs. Blockparty utilise notamment la reconnaissance faciale, et la vérification d’empreintes digitales pour garantir la transaction des billets.

Tixico vient de lancer son ICO. Sa promesse : une plateforme pour vendre des billets et surtout gérer sa tarification. Tixico propose également d’avancer les fonds nécessaires aux organisateurs, afin de continuer à promouvoir des artistes sans perdre d’argent. : « Les petits événements font face à de grands risques financiers dus à la demande imprédictible. » Leur système devra être mis en place en 2019, et Tixico a déjà noué des partenariats avec 12 organisateurs d’événements, et garantit 100 000 billets vendus après la mise en place de leur solution.  

Le co-fondateur de Tickefly Dan Teree lance Tari, un nouveau protocole de blockchain en open source, afin de rendre la gestion et la monétisation des billets plus faciles pour les organisateurs. Tari a pour objectif de rendre le contrôle aux organisateurs en leur offrant de gérer eux-mêmes la revente de billets. Dan Teree et ses deux associés entendent également développer Tari, pour que la plateforme puisse permettre une place de marché globale pour d’autres types de marchandises.

Depuis le début de la tendance blockchain, de nombreuses startups ont cessé leurs activités. Selon vous, quelles sont les solutions les plus viables sur le marché à ce jour ? Des pronostics ?