Ces dernières 20 années ont vu la création de plus de musées que pendant tous les deux derniers siècles.

[…]

Jusque dans les années 1960, les musées étaient des lieux où s’accumulaient, souvent dans la poussière, d’innombrables collections parfois hétéroclites qui n’attiraient qu’un public cultivé de spécialistes. Ce n’est que dans les années 1970/80 que le monde muséal s’est, enfin, réveillé. Avec de nouvelles fonctions, notamment l’ouverture aux arts contemporains, la mise en place d’auditoriums, de catalogues, d’expositions temporaires, de boutiques, d’événementiels, etc. histoire d’attirer de nouveaux visiteurs. Et de remplir les caisses.

Et le public est venu. Pour les 20 plus importants musées du monde le nombre des entrées est passé de 85 millions en 1998 à112 millions en 2017 et l’on table sur une progression de 5% pour les prochaines années. En tête, le musée de Pékin, suivi du Louvre, du British Museum, du Met de New York et de celui du Vatican, tous multimillionnaires en visiteurs. Lire la suite >

Source : Huffingtonpost