Le 2 mars 2018, les experts en marketing culturel européens se sont donnés rendez-vous à Amsterdam. La journée est organisée par le groupe anglais NXT.

Une journée composée de 8 interventions de 20 minutes aux allures de conférences TED. Nous résumons ici les trois interventions les plus disruptives de cette journée. 

Chris Condron, Head of campaigns à la Tate « Comment toucher de nouveaux publics ? »

Deux expositions phares ont été programmées dont l’objectif clair est de diversifier les publics des musées de la Tate. La première est « Queer British Art », la seconde « Soul of a nation: art in the age of Black power ». Dans les deux cas des activités annexes étaient proposées en complément. Voici les conseils de Chris Condron pour attirer d’autres publics : « Débutez sa recherche de public le plus tôt possible, prenez contact avec des associations ou groupes communautaires et surtout trouvez le plus d’informations possibles sur ces groupes. La façon de parler de ces groupes doit être comprise et intégrée par les équipes. Une fois cela fait, planifiez vos campagnes, testez-les, planifiez à nouveau et enregistrez le maximum d’informations possibles afin de pouvoir réadresser ses publics dans un autre contexte plus tard. » La présentation de Chris Condron s’achève sur une injonction forte à tout l’auditoire « Osez et soyez courageux ». La diversification des publics passe nécessairement par un changement de communication et d’actions.

Ingrid Matts, Head of Marketing pour Penguin Random House, « Une année rebelle »

Cet éditeur anglais a publié en mars 2017 le premier livre féministe pour enfant. Autour de la publication du livre « Good night stories for rebel girls » (d’Elena Failli et Francesca Cavallo), Ingrid Matts a détaillé la façon dont Penguin a su fédérer autour de ce livre et créer un véritable mouvement. L’aventure commence avec une opération de levée de fond sur KickStarter suivi de la publication de contenus viraux à l’instar de la vidéo « If Cinderella were a guy… » puis la campagne dans le métro londonien qui a fait grand bruit. Le résultat ? Plus de 490 000 fans sur Facebook et plus de 100 000 vues par vidéo publiés sur Youtube. Verdict : 1 million de livre vendu pour la première édition du livre (Source : The Guardian). 

Giorgia Taglietti, Communication & Digital Director pour le Festival Sónar, « Ethos et Pathos : la fine frontière entre culture et monde de profit »

 Avant de lire la suite de l’article, nous vous invitons à regarder la vidéo publiée par Sónar. 

Cette vidéo est un emblème de la stratégie de communication du festival. Sónar est le premier festival dédié à l’émergence de la musique électro et le premier à avoir placer le DJ en tant que musicien à part entière. Le festival fait la part belle à l’innovation, la créativité et la technologie. Sa communication se veut artistique et bien souvent abstraite. Loin de l’image que l’on peut se faire d’une communication de nos jours, qui doit être compréhensible rapidement. Pour Giorgia Taglietti, l’expérience culturelle débute dès la publicité. Les communications digitales n’en demeurent pas moins chiader et adapter à tous les supports. Avec en premier lieu la prise de parole des artistes qui représentent et fédèrent autour de l’événement.

Arts Marketing Europe est un rendez-vous inspirant, qui permet d’entendre des intervenants qui utilisent des stratégies marketing complexes, qui sortent des sentiers battus sans perdre de vue l’ADN du secteur culturel et ses missions. 

La prochaine édition aura lieu en mai 2018 à Londres et à pour titre évocateur « Culture Geek », le sujet sera autour des transformations digitales au service de la gestion des organisations culturelles. 

Crédit : NXT