La billetterie va-t-elle totalement se dématérialiser, avec des billets uniquement numériques ? C’est la question qu’a posé le magazine Access All Areas à trois fournisseurs de solutions billetteries britanniques.

Pour Wayne Munday, COO de Ticket Zone, « la billetterie ne deviendra jamais complètement dématérialisée. » D’abord, les promoteurs, les salles et les agents de billetterie continuent d’imprimer des e-billets, qui fournissent un niveau de validation supplémentaire. Ensuite, les plateformes et APIs ne sont pas encore prêtes à gérer uniquement des billets numériques. Enfin, le billet papier reste un moyen simple et peu coûteux de contrôler l’accès à un événement. Il rajoute également la dimension souvenir du billet pour les spectateurs, ainsi que plusieurs aspects pratiques : pas besoin de téléphone chargé pour accéder à un événement.

En revanche, pour Ben Sebborn, co-fondateur de Skiddle, le secteur de la billetterie est prêt pour passer au 100% dématérialisé. « Tout en contribuant à l’extinction du marché secondaire spéculatif, le billet dématérialisé est pratique et sans contraintes. » Cependant, si l’industrie est prête, il faut faire attention aux spectateurs qui achètent encore leur billet sur ordinateur par exemple, et non sur mobile, et penser ainsi à réduire les frictions pour les acheteurs.

Enfin, pour Joel Crouch, directeur général d’Eventbrite UK, « la technologie pour la billetterie dématérialisée est déjà prête depuis des années. » Eventbrite propose des billets mobiles depuis 2011. La dernière innovation : l’intégration du billet sur un bracelet RFID. Le seul obstacle pour un billet 100% dématérialisé reste la vitesse d’adoption de ces nouveaux usages par les spectateurs.

Et vous, quel est votre avis sur cette question ? Pourra-t-on parler de billet 100% dématérialisé d’ici ces prochaines années ?

Source : Access All Areas – Crédit image : MyOpenTickets