La tournée des 25 ans de carrière de Metallica bat des records des fréquentation en Europe. Les concerts gérés par Live Nation ont déjà accueilli 262 960 personnes pour la première moitié de la tournée.

Pour le WorldWired tour de Metallica aux Etats-Unis, la billetterie a été entièrement gérée par Ticketmaster US. Le groupe a décidé de contrer les revendeurs de billets en mettant en place une politique de billets nominatifs. Les spectateurs doivent montrer leur carte d’identité au contrôle d’accès pour pouvoir entrer dans la salle de concert : un système qui empêche la revente.

Cependant, Live Nation a décidé de ne pas mettre en place de ce système. Pas de surprise : Live Nation possède Ticketmaster et toutes les plateformes de revente comme SeatWave et GetMeIn…

Pour Reg Walker, de The Iridium Consultancy, on est face au conflit d’intérêt le plus flagrant sur le marché de la billetterie. « C’est clairement un conflit d’intérêt quand vous avez Ticketmaster, détenu par le promoteur Live Nation, qui devrait empêcher les vendeurs d’acheter des billets alors qu’il possède la moitié des quatre grands sites de billetterie secondaire, qui sont alimentés par des plateformes primaires comme Ticketmaster…. » a-t-il déclaré au Daily Report.

Dans cette configuration, Live Nation se retrouve juge et partie ; un problème pour les artistes et l’écosystème en général…

Crédit : Live Nation