Depuis 18 mois qu’elle a pris son autonomie de Gérard Drouot Productions, la startup Pims développe un outil de suivi global des ventes de billets pour accompagner les professionnels du spectacle : producteurs et diffuseurs peuvent désormais suivre et agir sur les ventes au quotidien. Lors de MaMA Invent, Pims annonçait son lancement européen, bon moment pour revenir sur l’histoire pas banale de cette startup avec Duong Phan, son cofondateur.

La production de spectacle vivant est une activité complexe comme en témoignent les nombreuses Fiches pratiques de l’IRMA et l’édition du guide métier dédié La Billetterie (Eddie Aubin, IRMA Éditions, 2017). Production en tant que telle, mais aussi commercialisation qui peut faire intervenir les activités connexes de la billetterie, de l’émission de cette billetterie aux réseaux de vente en passant par les outils de gestion. « Quand on produit ses propres spectacles, c’est facile à suivre, mais la production de spectacle est une activité collaborative… » rappelle Duong. Des producteurs produisent plusieurs spectacles en même temps et multiplient les représentations grâce à la mise en place de tournées. Véritables réseaux pour la production et la commercialisation, les producteurs et promoteurs locaux organisent ensemble la vente des billets selon des montages tout aussi complexes pour atteindre les spectateurs. Encore faut-il parvenir à suivre les ventes et à ajuster la promotion à temps. Si les ventes peinent à décoller, ils peuvent alors les booster avec des campagnes de promotion : street marketing, média, digital (publicité web, réseaux sociaux…). Et si elles se portent bien, voire très bien, les producteurs peuvent réaliser des économies en s’abstenant. Lire la suite >

Source : IRMA – Crédit : Pims