Cet été, de nombreuses billetteries basées sur la technologie blockchain se sont créés aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Nous avons réalisé un petit tour d’horizon de ces nouveaux acteurs sur le marché. Liste non exhaustive.

BlockTix a réussi à lever plus de 6 millions d’euros pendant son ICO. L’idée de Blocktix : monter ses propres concerts et événements et monter une communauté de spectateurs, utilisateurs de Blocktix, avec un système de fidélité. Plus un utilisateur achètera des billets, plus il recevra des tokens en échange. Cette communauté fidélisée pourrait ensuite permettre à Blocktix de nouer des partenariats de distribution avec des salles, ou des producteurs d’événements.

TokenSub propose également sa billetterie basée sur la technologie blockchain. TokenSub propose une commission à 1% pour chaque billet vendu, et 5% de frais prélevés aux revendeurs de billets. La startup a également lancé son ICO à la fin du mois d’août, mais a du récemment l’interrompre après un hacking d’origine chinoise. Tous les participants ont été remboursés, et aucune date n’a été annoncée pour une nouvelle levée de fonds.

EventChain a également lancé le 13 septembre dernier et a déjà récolté la moitié de la somme désirée, de 233 000€. La startup a déjà annoncé un partenariat avec la billetterie Japonaise spécialisée dans la musique électro iFLYER et prévoit de lancer sa plateforme officiellement au troisième trimestre 2018.

Upgraded s’est également lancé sur le marché et s’adresse plus particulièrement aux organisateurs d’événements sportifs. Après levé 300 000$ auprès de business angels, Upgraded a déjà travaillé en version test avec une équipe de la NFL. Pour une compétition sportive universitaire, Upgraded a commercialisé ses premiers billets avec une commission entre 2 à 4$, ajouté à la valeur faciale du billet. Upgraded continue de se développer et ambitionne un partenariat avec Ticketmaster.  

Avec Aventus, GUTS.tickets et BitTicket, qui a accompli avec succès tous ses tests et se dit prêt à s’ouvrir au marché, de nombreuses entreprises se sont lancées sur le créneau de la billetterie blockchain.

Cependant, entre les problèmes de financements, la volatilité accrue de l’Ethereum, la cryptomonnaie utilisée pour ces levées de fonds, les hackings,etc. la route reste encore longue. De nombreuses entreprises se sont créés cette année et sont déjà inactives, avant le lancement de leur produit, et seules quelques rares élues sont déjà opérationnelles.

Le marché de la billetterie reste un milieu très compétitif, et l’émergence de ces nouvelles solutions soulèvent deux questions. Comment ces entreprises réalisent leurs chiffres d’affaires ? La plupart d’entre elles proposent un service entièrement gratuit ou des conditions de commission encore floues. Et enfin, qui restera-t-il dans quelques mois, quelques années, après toutes ces levées de fond ?

Crédit : DR