Sur un marché dominé par le groupe Live Nation/Ticketmaster, Amazon Tickets aurait plusieurs solutions pour se lancer aux Etats-Unis.

Plutôt que d’aller démarcher directement les organisateurs d’événements, plusieurs sources envisageaient la création de partenariat avec les billetteries déjà existantes, pour construire un système de distribution basé sur le partage d’APIs. En effet, Ticketmaster US aurait déboursé plus de 4 millions de dollars pour sécuriser ses partenariats d’exclusivité avec les organisateurs d’événements et les salles.

Ce type de partenariat soulevait néanmoins la question de la gouvernance des données. L’idée qu’Amazon partagerait les données concernant ses 85 millions d’abonnés au service Prime avec Ticketmaster, qui ne compte que 71 millions d’acheteurs, paraît en effet soumise à discussion…

Ainsi, selon les dernières sources, Amazon pourrait se lancer sur le marché de la billetterie, en proposant un service uniquement dédié à ses abonnés Prime, sans aucun frais de services ajoutés à la valeur initiale des billets. Amazon Tickets serait donc en train de discuter avec des organisateurs et des lieux pour vendre directement leurs billets. L’atout supplémentaire de la plateforme : pouvoir vendre des packages incluant billets, merchandising, musique.

En réalité, l’entrée d’Amazon Tickets sur le marché américain pourrait bouleverser la manière dont l’écosystème est construit. Aujourd’hui, la plupart des organisateurs et des salles nouent des partenariats d’exclusivité avec les billetteries. L’arrivée massive du géant de la distribution pourrait changer la donne pour les organisateurs, qui souhaiteraient profiter de plusieurs canaux de vente pour toucher leurs cibles.

Affaire à suivre…

Source : Billboard, Reuters