FanFair Alliance dévoile une nouvelle étude concernant les habitudes de publicité des places de marché de billetterie secondaire.

En effet, le groupement qui se positionne contre la billetterie secondaire spéculative au Royaume-Uni, a analysé les résultats de recherche sur de plus de 100 événements. Premiers résultats : pour 77% des événements analysés, une plateforme de revente apparaît dans les résultats payés de Google. Viagogo apparaît ainsi dans 65% de cas, et se présente comme « Billetterie officielle ».

Pour la FanFair Alliance, cette habitude des plateformes de revente de payer de la publicité sur Google pour apparaître dans les premiers résultats est un véritable problème pour les consommateurs.

« C’est un vrai problème pour le public britannique. Si vous cherchez à vous rendre à un concert ou un festival, vous attendez d’un moteur de recherche qu’il agisse comme un guide de confiance pour vous rediriger vers une billetterie légitime. Cependant, nous constatons que les plateformes de billetterie secondaire, menées par. Viagogo, utilisent la publicité pour dominer les classements et même pour se faire passer pour des vendeurs officiels, ce qui entraîne une confusion chez les consommateurs. FanFair Alliance est contacté quotidiennement par des consommateurs qui ont été dupés par ce genre de publicités qui les dirige directement dans les bras de vendeurs peu scrupuleux. » a déclaré Adam Webb de la FanFair Alliance.

De plus, cette étude révèle que pour les 100 événements analysés, seulement 6 d’entre eux étaient actuellement complets : pour les 94 autres, il restait encore des places en vente sur des  billetteries primaires.

« La raison pour laquelle Viagogo et d’autres sites de billetterie secondaire peuvent manipuler le classement de recherche de Google est très simple : ils peuvent se le permettre. Leur modèle commercial est pratiquement sans risque et leurs frais de service sont fixés entre 20% et 30% sur le prix de revente. Ainsi, en achetant des espaces avec AdWords, ils peuvent dépasser dans le classement les billetteries officielles, dont les frais de services sont nettement inférieurs. FanFairAlliance a porté ces pratiques à l’attention des régulateurs et de Google lui-même, mais jusqu’à ce que des mesures soient prises, nous recommandons aux spectateurs de se rendre directement sur le site web de l’événement. »

Crédit : viagogo