En début d’année, l’état de New York aux Etats-Unis a rendu illégal l’achat de billets via des bots et a notamment durci la pénalisation de cet acte.

Cependant, le procureur de New York, à l’origine de cette loi fédérale, a condamné six entreprises a payer une amende de 4,19 millions de dollars. Prestige Entertainment, Presidential Tickets, Concert Specials, Fanfetch, Top Star Tickets et BMC Capital Partners sont accusés d’avoir utilisé des bots pour acheter des billets ou sont inculpés de défaut de licence d’état.

De plus, le procureur d’Etat a conclu un accord avec la société Componica, qui développe un logiciel qui permet de faire passer un bot pour un humain. La société a accepté d’arrêter le développement et la commercialisation de son produit.

« Les revendeurs de billets sans scrupules qui enfreignent les lois et font du profit sur les consommateurs sont l’une des principales raisons pour lesquelles la billetterie reste un marché de fraude. Nous continuerons à nous battre pour faire de la billetterie un marché plus juste et plus transparent, afin que les fans puissent profiter de leurs événements préférés. Quiconque enfreindra la loi en paiera le prix fort. » a déclaré le procurer général Eric Schneiderman.

Source : WKBW