Le CNV a publié, pour la dixième année consécutive, son étude sur les festivals de musiques actuelles en 2016. 84 festivals ont été étudiés l’année précédentes.

Ainsi, en 2015, les festivals représentaient 20% des entrées payantes en musiques actuelles, 33% de la fréquentation totale des adhérents du CNV et 29% de la billetterie.

De manière les charges des festivals ont augmenté de 5% entre 2008 et 2016, avec notamment les dépenses de sécurité. Pour l’édition de cette étude, le CNV s’est attaché à étudier les surcoûts de sécurité engendrés pour les festivals par les attentats en France. Pour 87 festivals, le total des surcoûts sécurités est de plus de 3 millions d’euros, soit 2,7% des budgets des festivals. Les festivals les plus impactés en termes de surcoût sont les moyens festivals, d’un budget inférieurs à 1,5 millions d’euros, se déroulant notamment sur des sites à aménager.  

En 2016, le prix moyen du billet était de 26€, soit une hausse de 3% par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, le nombre d’entrées payantes a également augmenté de 2% avec 17 828 entrées payantes en 2016.

Concrètement, les recettes de billetterie représentent en moyenne 41% des postes de produits pour les festivals, devant les subventions et recettes annexes. Elles ont par ailleurs augmenté de 6% entre 2008 et 2016

Vous pouvez consulter l’intégralité de l’étude ici.

Source : CNV