Au Royaume-Uni, l’enquête sur la revente spéculative de billets menés depuis déjà quelques mois par le Comité parlementaire à la culture, média et sports doit s’interrompre après la nouvelle des élections anticipées.

En effet, suite aux lois de la Digital Economy Bill interdisant l’achat de billets par des bots, les parlementaires ont commencé une série de sessions où les acteurs de la billetterie, primaire et secondaire, ainsi que des professionnels du secteur, sont rassemblés pour permettre de comprendre la revente spéculative de billets dans le pays.

Dernièrement, la première ministre Theresa May a annoncé des élections législatives anticipées au mois de juin prochain, afin d’accompagner le changement de gouvernement et la sortie de l’Europe du Royaume-Uni. Face à ce prochain changement de parlementaire, ces sessions parlementaires sont donc interrompues.

Damian Collins, membre du comité en question, a déclaré : « Même si nous ne sommes plus en mesure de compléter cette enquête importantes, aucun de nos prochains successeurs ne pourront nier les différents témoignages que nous avons reçus (et publiés sur le site Internet du comité). Compte tenu de l’importance de ces sujets, nous espérons que le nouveau comité continuera sur cette voix. » La FanFair Alliance a également déploré la fin de ces sessions qui ont révélé un « scandale national » et espère que la nouvelle majorité en place va reprendre les rênes.

Par ailleurs, la loi votée par la Chambre des Lords en début de mois, qui intensifie les conditions de revente sur les sites de billetterie secondaire, doit être validée ce mercredi à la Chambre des Communs.

Source : Complete Music Update