Au mois de novembre dernier, le Parlement avait fait pression sur le gouvernement britannique pour pénaliser l’utilisation de bots dans la billetterie et interdire complètement cette pratique.

Le Conseil des Ministres britannique a donc ajouté un amendement à la Digital Economy Bill, qui rend illégale l’utilisation de bots pour acheter plus de billets que permis par la billetterie primaire. Tous ceux qui enfreignent la loi pourront recevoir une amende à montant illimité.

De plus, le ministère de la culture, des médias et des sports annonce également une série de mesures préventives : les plateformes de billetterie primaire doivent améliorer leur pare-feu pour éviter les bots et rapporter aux autorités toutes les attaques de bots.

Le Ministère a également annoncé une application plus sévère de la loi de protection des consommateurs de 2015. Ces propositions seront soutenues par le rapport établi par l’Autorité des Marchés et de la Concurrence, qui est actuellement en train d’enquêter sur les billetteries secondaires.

Source : The Ticketing Business