Après s’être développé en France et au Canada, Weezevent se lance sur le territoire britannique avec l’ouverture de bureaux à Manchester. Weezevent a investi dans une équipe sur place, qui pourra être directement en contact avec les organisateurs d’événements, pour développer d’abord ses solutions de cashless, puis son offre de billetterie.

Selon Weezevent, 90% des festivals français utilisent le cashless et 80% d’entre eux utilisent la solution de Weezevent. De plus, d’après une étude réalisée auprès des consommateurs, 85% d’entre eux préfèrent le cashless au système de paiement traditionnel.

Pierre-Henri Deballon, CEO et co-fondateur de Weezevent, a répondu à nos questions sur ce développement Outre-Manche.

MaGestionBilletterie : Après vous être développé de façon exponentielle en France, Canada et Suisse, vous avez décidé d’ouvrir des bureaux au Royaume-Uni et prochainement en Espagne. Quels sont vos objectifs de développement sur ces territoires ?

Pierre-Henri Deballon : L’objectif de l’ouverture en Angleterre est de profiter de l’avance technologique que nous avons sur le cashless. Le timing des événements d’été fait que nous priorisons le cashless, avant d’attaquer sur la billetterie où on pense pouvoir proposer une offre performante avec un très bon rapport qualité/prix. En donnant accès à la Base de Données aux organisateurs, quand peu, voire aucun acteur anglais le fait, on compte aussi se différencier. Cette stratégie d’internationalisation a été débutée il y a un an avec un travail sur le code et sur la structure de la société. D’autres pays devraient suivre rapidement.

MGB : Des évolutions à venir pour les années à venir ?

PH Deballon : Au niveau des nouveautés 2018, on souhaite mettre un très gros coup d’accélérateur sur le produit, puisque 20 développeurs vont venir renforcer l’équipe (une dizaine est déjà arrivée depuis septembre) : des outils d’up-selling, de CRM sont notamment en cours de développement.

Crédit et source : Weezevent