Les théâtres new-yorkais ont lancés un programme d’abonnement low-cost pour booster leur fréquentation. En effet, l’abonnement annuel classique est en perte de vitesse depuis quelques années.

Ainsi, ce programme low-cost propose aux spectateurs de payer 20$ par an pour avoir accès à plus de 40 spectacles. Pour chaque billet « gratuit » choisi par le spectateur, des frais (très peu élevés) sont tout de même prélevés.

Les directeurs de théâtres espèrent, qu’avec ce système, que les salles se rempliront. « Ce n’est jamais sympa de jouer dans une salle vide », a déclaré Jason Faust, directeur du Play-by-Play Club.

Ce système n’est pas nouveau. Club Free Time, une plateforme de billetterie pour des séances de théâtres « gratuites » a été lancée il y a une quinzaine d’année. Elle déclare que le nombre d’abonnement a triplé en cinq ans. Depuis le mois de novembre, elle a augmenté son offre, et propose un total de 3 400 événements par mois.

Pour les abonnés, ce système leur permet d’aller plus régulièrement au théâtre. En effet, le théâtre reste cher aux Etats-Unis, notamment à Broadway où le prix moyen d’un billet s’élève à 103$.

Cependant, les théâtres qui utilisent ce type d’abonnement souhaitent faire profil bas, et rester discret sur ce système. De plus, plusieurs théâtres craignent que ces prix cassés ne dévalorisent la valeur de leur spectacle et ne créent une audience composée uniquement de spectateurs « gratuits ».

Crédit : FreeStockPhotos.biz Collection