Lancée il y’a quelques semaines, l’application mobile Owl permet aux utilisateurs de trouver des soirées et événements qui correspondent à leurs goûts musicaux et leur situation géographique. Basée sur des applications de matching, comme l’application de Tinder, l’application propose des événements ou des concerts en fonction du type de musique et de soirée, ainsi que des périmètres géographiques. L’utilisateur peut retenir ces soirées ou les supprimer en mode swipe.

Côté business model, l’application entend vendre directement des billets sur l’application. Chaque organisateur peut renseigner son événement sur le back-office Owl Pro. Cette application permet à la fois aux salles et aux bars peu visibles de faire connaître leurs événements, tout en offrant la possibilité aux grosses institutions, comme les salles d’opéra, de toucher un public plus jeune.

L’idée est de proposer aux utilisateurs un outil tout en un, qui permet de découvrir des soirées près de chez soi, de bénéficier d’une recommandation ciblée et d’acheter ses billets sur une même et seule plateforme. A venir, une fonctionnalité sociale : chaque utilisateur pourra partager son agenda et être en lien avec d’autres utilisateurs, artistes et promoteurs.

Le service a déjà été lancé dans des villes comme Lyon, Dijon, Nîmes, Montpellier et Avignon, et entend se développer dans des grandes villes européennes.

D’autres services de recommandation similaires ont déjà vu le jour, comme Toot Sweet, qui propose sur le même principe de matching, des sorties et des événements souvent en promotions, et Rush Out, un réseau d’influenceurs qui recommandent leur sorties, que ce soit des événements ou des restaurants.

Crédit : Owl