Le Prodiss, le syndicat national des producteurs, diffuseurs et salles de spectacle a dévoilé mardi une étude sur les pratiques culturelles des Français. Cette étude réalisée dans le cadre de l’Observatoire du Live entend mesurer et analyser l’économie du spectacle musical et de variété en France, et ses mutations.

Les spectateurs français

73% des Français se sont déjà rendus à un spectacle « live » et 24% des Français déclarent assister à au moins un concert par an.

Le profil type du consommateur de live est jeune (25-34 ans), plutôt aisé (CSP+) et habite en région parisienne.

En termes de diversité de spectacles (85%), de qualité (96%), les Français sont plutôt très satisfaits, et trouvent que l’offre est dynamique (79%), et sait évoluer avec son temps (79%).

Choix du spectacle et achat de billets

En ce qui concerne le choix du spectacle, les spectateurs distinguent principalement l’artiste (92%), mais également le prix pour 87% des sondés ! En effet, la question du prix du billet (en constante augmentation ces dernières années) soulève le débat : seuls 41% des sondés estiment que tarifs sont accessibles.

De plus, pour se renseigner sur les spectacles avant l’achat, les médias généralistes et le bouche-à-oreille sont les premières modalités d’informations des spectateurs, devant les sites Internet. Par ailleurs, seul 29% des sondés achètent leur billets sur Internet, et ce choix est plus systématique chez les 15-24 ans.

Une expérience inoubliable

Le spectacle live est perçu comment un moment exceptionnel, facteur d’émotion (58%). C’est également un moyen de découvrir de nouveaux artistes, et de faire de nouvelles découvertes pour près d’un quart des sondés.

Que ce soit avant ou après le spectacle, la volonté de prolonger l’expérience du live est importante, que ce soit à la télévision ou sur les réseaux sociaux. Ainsi, les spectateurs la prolongent avec des achats connexes comme les CD et DVD spectacle (45%), le merchandising (22%), ou le téléchargement du spectacle ou d’une œuvre réalisée par l’artiste (31%).

Le spectacle live est également considéré comme un moment de partage avec des proches (54%). Les spectateurs prolongent donc également l’expérience du moment, en allant boire un verre (69%) ou en dînant au restaurant (61%), afin de prolonger leur soirée.

Ainsi, le spectacle vivant continue d’attirer des spectateurs, qui sont en recherche d’expériences fortes à partager, malgré le prix des billets en constante augmentation. Il est intéressant de remarquer qu’Internet, s’il est un outil assez utilisé par les spectateurs que ce soit en termes d’information sur le spectacle ou d’achat, n’est pas encore prêt à dépasser les médias généralistes et le bouche-à-oreille.

Pour retrouver l’intégralité de l’étude, cliquez ici