Depuis l’ouverture de la billetterie de la 20ème édition de la Coupe du Monde de la FIFA™, des millions de places ont été déjà vendues mais plusieurs arnaqueurs en profitent. A partir du 12 juin, le monde aura les yeux rivés sur leur écran et les plus audacieux auront la chance d’assister aux matchs en direct. Evidemment un tel évènement attire aussi les revendeurs et escrocs. Jusqu’où iront les arnaques ? Un jeu plutôt sale…

« Pour chaque supporter, c’est un véritable rêve de pouvoir vivre une Coupe du Monde dans le seul pays à avoir remporté la compétition cinq fois. Nous n’avions jamais vendu un tel nombre de billets directement au grand public auparavant, et cela était très important à nos yeux. Le match d’ouverture et la finale ont reçu dix fois plus de demandes qu’il n’y a de places disponibles. Les longues files d’attente observées hier devant les centres de billetterie montrent l’intérêt des Brésiliens et des supporters internationaux pour la Coupe du Monde 2014 », a déclaré le Secrétaire Général de la FIFA, Jérôme Valcke.

Les fans sont pourtant prévenus, la vente officielle des tickets ne se fait que sur le site de la FIFA à prix fixe et repose sur le hasard ou la rapidité. Il existe de multiples manières pour profiter d’une personne qui recherche activement des places pour le mondial. Sites non officiels, phishing, spams, rien de mieux pour récupérer des informations confidentielles. On trouve des billets sans difficulté sur Internet à des prix exorbitant de dix fois leur valeur initiale. Comptez plus de 1 000 euros le match d’ouverture et 4 000 euros pour la finale au marché noir.

Certains seront donc déçus de ne pas pu avoir retiré les billets qu’ils avaient achetés par le biais de sites non officiels. En effet, la FIFA annule tout billet vendu ou revendu de manière illégale.

La FIFA ne compte pas s’arrêter là et lutte contre la vente non autorisée de billets. De plus en plus contrôlés, les arnaqueurs du marché noir ne passeront pas à travers les mailles du filet et les interfaces lors des processus de paiement sont plus sécurisées.

Des efforts de contrôles sont mis en place au Brésil et à l’échelle internationale pour protéger les consommateurs et leurs données privées. Chaque personne a le droit de contacter le Bureau de billetterie de la FIFA en cas de doute : enforcement@match-ag.com.

Crédit : Fifa