DØT Technologie, le spécialiste de l’impression du ticket thermique, a présenté sa nouvelle offre premium de deux billets 3D différents, à la Biennale internationale du spectacle, à Nantes et au Sitem, à Paris, en janvier et février 2014. Il faut voir de ses propres yeux les effets d’optique créés par ces billets pour en comprendre leur caractère inédit et attractif.

À l’heure de la dématérialisation de la réservation de billets, comment conserver le souvenir heureux d’un match unique, d’un concert exceptionnel ou d’une grande exposition temporaire ? Les billets 3D sont une réponse simple au besoin fondamental des spectateurs et des visiteurs de garder trace de leur présence à un événement important. C’est la preuve qu’ils y étaient. Ils pourront s’en souvenir et en parler à leurs proches, à leurs amis, et le partager sur les réseaux sociaux. Pour les organisateurs, cela peut être un moyen simple de créer le buzz sur son événement.

Le billet 3D présente un aspect visuel inédit, rendu attractif par les effets optiques qu’il crée. En complément de son offre existante de billets thermiques, DØT lance deux billets 3D différents :

– Le billet cinétique est un billet papier thermique décoré de motifs spéciaux provoquant l’effet 3D. Quatre motifs sont disponibles dès le lancement.

– Le billet lenticulaire s’apparente à un badge avec un recto où deux images différentes apparaissent selon son inclinaison. À l’organisateur de choisir les deux images avec lesquelles jouer pour créer l’effet le plus impressionnant ou le plus beau (espace-profondeur-zoom). Sur le recto, le procédé lenticulaire joue sur la perception de l’œil par différents angles de vue. Le rendu visuel, le touché et le format font du billet lenticulaire un objet premium. La qualité perçue est considérablement augmentée par rapport à celle d’un billet papier. La nouvelle technologie détenue par DØT permet d’appliquer un revêtement thermique sur le verso pour le repiquage des informations variables du billet. Donc, le billet figure sur le verso. C’est le point fort du billet lenticulaire, il est à la fois un objet valorisable en soi et un vrai billet.

Les deux billets 3D, le cinétique et le lenticulaire, sont différents mais complémentaires.
L’organisateur dispose ainsi de deux nouveaux moyens faciles à mettre en oeuvre pour enrichir son image de marque auprès de son public.
Le billet cinétique pourrait remplacer le billet papier ordinaire pour une valeur perçue supérieure.
Le billet lenticulaire peut être source d’une nouvelle valeur ajoutée pour l’organisateur qui le proposerait en option payante. Ou bien il peut être édité comme une série spéciale pour fêter un événement ou pour valoriser un segment de clientèle particulier.
Le billet lenticulaire pourrait encore être conçu comme un objet à collectionner selon la rareté de l’événement ou la notoriété de l’artiste.

Cette technologie innovante a été conçue par DØT pour que les procédures de l’organisateur restent inchangées. L’impression des billets 3D suit le même processus d’achat et de fabrication que celui du billet papier. Les organisateurs équipés d’imprimantes DØT peuvent migrer facilement sur le billet 3D cinétique. Pour l’impression de billets lenticulaires, l’organisateur a le choix entre acheter la nouvelle imprimante ou la louer en fonction de ses besoins.
Bon à savoir, ils sont infalsifiables à 100% selon DØT, mieux qu’un hologramme.

Pour rappel, DØT Technologie est le distributeur et le partenaire de Boca Systems en Europe depuis 1990. Ses activités sont la fabrication de billets thermiques et la location, la vente, le SAV de ses imprimantes de billets thermiques.

Pour en savoir plus, votre contact est Philippe Zavier au 01.44.89.89.90 ou info@dottech.com.

Rédactrice : Catherine Zavodska fondatrice de DanseAujourdhui, le réseau de référence de la danse (www.danseaujourdhui.fr)

Crédit : DØT Technologie

SPONSORISÉ