La notion de juste prix

Lancé en pleine polémique sur le marché noir de la billetterie, levraibillet.fr est un espace d’information créé par le PRODISS, le syndicat national des producteurs, pour lutter contre la prolifération des offres parallèles de tickets.

Au menu, un moteur de recherche permettant d’identifier le prix des places pour les artistes de votre choix, enfin les plus gros, donc ceux qui sont le plus à même d’engendrer des spéculations malhonnêtes!

On retrouve aussi un aspect juridique et pédagogique sur le pourquoi payer le juste prix sans vendre son âme au diable.
Une initiative intéressante à l’heure où fleurissent les sites « officiels » qui proposent en effet des billets de provenance douteuse en vente libre. L’Angleterre semble d’ailleurs emboîter le pas de la France en souhaitant la mise en place d’un dispositif législatif pour endiguer le problème (voir l’article de nos confrères du Télégraph).

Restent les polémiques plus profondes sur les coûts des spectacles et leur prix de mise en vente parfois (souvent) trop élevés… Mais c’est un autre débat diront les intéressés… N’est-il pas ? Nous vous invitons à aller jeter un œil sur l’intéressante enquête parue sur le sujet sur le site de SFR, live-concert.sfr.fr .

Qu’en disent les revendeurs officiels…

PRODISS or not PRODISS !

Selon le responsable développement commercial de Datasport, l’initiative du PRODISS est très bonne et correspond à 100% à l’état d’esprit de la société. Il nous confie: “Nous avons mis en place la revente de billet sur les pages billetterie de nos clients et ce, pour être à 100% en conformité avec les volontés du Prodiss”. Une posture claire et nette!

Du côté de Viagogo, notre porte parole revient sur l’essence même du site. Le vendeur définit le prix du billet et l’acheteur sélectionne les billets de son choix dont la gamme de prix et l’emplacement lui conviennent. « Si des personnes listent des billets à des tarifs très élevés lors de la revente, ces derniers peinent à trouver preneurs, et nous constatons fréquemment que le prix est ensuite réduit .» Viagogo laisse le marché de l’offre et de la demande s’auto-réguler en quelques sortes.

Et d’ajouter, « environ la moitié des billets proposés sur viagogo sont achetés au tarif initial ou en dessous. La revente des billets existe depuis l’époque des gladiateurs! »

Cette position beaucoup moins tranchée traduit une vision intéressante d’un internet décomplexé valorisant le libre arbitre du consommateur. D’un autre côté, ce n’est pas vraiment le sens de la mesure exprimée par le PRODISS… On pourrait aussi l’interpréter comme une tolérance d’un marché noir utile commercialement et qu’on ne peut/veut pas condamner !

Néanmoins, pour Viagogo, « il faut privilégier toute mesure qui permet d’améliorer la transparence sur le marché des billets, même si ce qui est le plus important est que les consommateurs disposent d’une méthode sûre et garantie permettant d’acheter des billets pour les événements qu’ils apprécient ». A vous de juger de la pertinence de leur modèle.

Nous relayerons d’autres avis des acteurs de la billetterie sur ce passionnant débat… N’hésitez pas à nous contacter pour alimenter la discussion.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site à l’adresse suivante : www.levraibillet.fr

Crédit : Levraibillet.fr /PRODISS